Les économies émergentes rattrapées par la crise de leur devise

Posté le : 18/09/2018

(Reuters) - Les économies émergentes confrontées à une crise de leur devise auront du mal à échapper à un fort ralentissement voire à une récession au risque de prolonger les contre-performances de leurs marchés financiers. La banque centrale turque a relevé jeudi son principal taux directeur de plus de 6 % pour tenter d’enrayer l’effondrement de la livre qui a perdu près de 40 % de sa valeur contre le dollar depuis le début de l’année. L’Argentine peine à stabiliser le peso, qui a chuté de plus de moitié contre la devise américaine, en dépit de taux d’intérêt punitifs à 60%. D’autres devises émergentes ont aussi pris le toboggan, la roupie indienne se traitant à des plus bas records tandis que le rand sud-africain, le rouble russe et le real brésilien ont chuté de 15 % à 20 % depuis le début de l’année. Les économies de ces pays émergents commencent à subir le contrecoup de mois de turbulences financières. L’Afrique du Sud est entrée en récession de manière inattendue au deuxième trimestre de cette année, l’Argentine risque de lui emboîter le pas et la Turquie est bien partie pour un très net ralentissement de l’activité l’année prochaine.

 

 

La suite sur reuters.com