La consommation est-elle en panne ?

Posté le : 17/06/2019

En 2018, le revenu disponible des ménages ralentit légèrement en termes réels (+ 1,2 %, après + 1,4 %) : l’accélération du revenu disponible brut en euros courants (+ 2,7 %, après + 2,2 % en 2017) ne compense pas complètement celle des prix (+ 1,5 %, après + 0,8 %). La dépense de consommation ralentit plus nettement : + 0,9 % en volume, après + 1,4 % en 2017 si bien que le taux d’épargne s’accroît de 0,3 point pour s’établir à 14,2 % du revenu disponible brut. Les consommations de tabac, d’alimentation, de boissons alcoolisées et d’habillement se replient en volume. À l’inverse, l’hébergement-restauration reste très dynamique et les dépenses de transports, tout en décélérant, contribuent positivement à la croissance de la consommation.

(source Insee)