Les catastrophes naturelles explosent

Posté le : 20/08/2019

Plus de 5 000 personnes ont péri ou disparu au cours des différentes catastrophes survenues sur les six premiers mois de 2019.

L’essentiel de ces pertes est dû aux orages et inondations qui ont sévi dans différentes parties du globe, explique le réassureur dans un rapport consulté vendredi par l’AFP. Le cyclone Idai, qui a provoqué des vents violents et de graves inondations au Mozambique, au Malawi, au Zimbabwe et à Madagascar, a été la catastrophe naturelle la plus meurtrière de la période avec plus de 1 000 victimes, souligne Swiss Re.

Les 44 milliards de dollars de pertes économiques répertoriés au premier semestre 2019 s’affichent largement en deçà du niveau des coûts enregistrés en moyenne sur cette période au cours des dix dernières années (soit 109 milliards de dollars).

Ce chiffre marque également un recul par rapport au premier semestre de l’an dernier, où 51 milliards de dollars de pertes avaient été constatés.

Les compagnies d’assurances ont couvert 19 milliards de dollars de pertes, sachant que seuls 42 % du montant total des pertes étaient assurés.