Les Français aiment toujours autant le cash !

Posté le : 25/05/2019

Selon les résultats du dernier « Baromètre annuel Brink’s France / Ifop des Français et de l’argent liquide », la quasi-totalité des personnes interrogées (99%) déclarent utiliser de l’argent liquide. 86% d’entre elles disent préférer ce mode de paiement pour les achats du quotidien et 35% renonceraient à se rendre chez un commerçant ne l’acceptant plus. Les habitudes changent peu puisque les français détiennent 42€ dans leur porte-monnaie et se rendent 2 à 3 fois par mois aux distributeurs automatiques, où ils retirent en moyenne 79 euros par opération.



L’utilisation des espèces reste largement dominante sur les achats de moins de 20€, 69% d’entre eux étant payés en espèce contre 71% en 2017. L’utilisation de la carte bancaire et d’autres moyens de paiement dématérialisés reste minoritaire à 31% malgré la forte progression du paiement sans contact.

 Le sujet de l’argent liquide touche une corde particulièrement sensible chez nos concitoyens puisque 77% des personnes interrogés considèrent que « les mesures visant à en limiter l’usage constituent une atteinte aux libertés individuelles ». L’accessibilité aux espèces semble aujourd’hui poser plus de difficultés, en particulier dans les communes rurales. Ainsi, 24% des ruraux estiment que cette accessibilité s’est dégradée, contre 13% qui considèrent qu’elle s’est améliorée.

 Face à cette raréfaction grandissante, 78% des Français estiment que c’est aux pouvoirs publics, Etat ou municipalités, de financer la présence d’un distributeur de billets dans les endroits où ils seraient appelés à disparaître. 26% d’entre eux seraient même prêts à payer une commission de 0,50 euro par retrait pour le maintien d’un distributeur de billets dans leur commune. 



L’argent liquide apparait également comme une sécurité face aux craintes que suscitent les paiements dématérialisés. 87% des Français le jugent indispensable pour faire face à une défaillance informatique et 77% pour se protéger de l’utilisation des données personnelles. 

 Enfin l’argent liquide rassure puisque trois français sur quatre (75%) estiment qu’il constitue un moyen de paiement « sûr et difficilement falsifiable ». Une tendance qui s’affirme puisqu’ils n’étaient que 68% en 2015, date de la création du baromètre Brink’s France / Ifop conçu par la société Brink’s pour évaluer la relation des Français aux espèces.